Qu’es ce qu’un mur porteur et comment réaliser une ouverture

Avant de faire une ouverture dans un mur, vous devez vous assurer qu’il s’agit d’un mur porteur ou d’une simple cloison. S’il est porteur, avant de le percer, des mesures de sécurité devraient être prises. Ces facteurs réagit également lors de la demande de devis mur porteur ou simple cloison. Quelles sont ces mesures, suivez ce commentaire.

 

C’est quoi un mur porteur ?

Un mur porteur est une des pièces maitresses de la structure d’une maison. Le mur porteur supporte sur son dos le poids d’une ou plusieurs structures de la maison d’où son nom mur porteur. L’abattre revient à déséquilibrer les structures de cette maison au point de la faire tomber.

Pour le reconnaitre, vous devez repérez au niveau des combles les points d’appui des principales pièces de la charpente au sommet des murs extérieurs. Sa structure est différente des autres murs. Il est fait en béton, donc émet un bruit sec lorsqu’on le frappe.

 

Comment faire une ouverture dans un porteur ?

Pour faire une ouverture dans un mur porteur afin de créer de nouveau espaces dans votre logement par exemple, des mesures de sécurités très strictes doivent être prises sinon la catastrophe n’est pas loin. Il y a plusieurs techniques que vous pouvez utiliser.

Il y a « la poutrelle sur sommiers » qui est une technique simple. Elle est souvent utilisée pour créer une ouverture de 80 à 100 cm. La deuxième technique que vous pouvez utiliser est « le portique » qui peut vous permettre de faire des ouvertures d’environ 250cm c’est-à-dire des ouvertures un peu plus large que la précédente.

Cette technique consiste à créer un jambage et d’y fixer une poutrelle horizontale dessus. La troisième technique est « les 2 demi-poutres ». Elle concerne les murs porteurs d’une épaisseur d’environs 30cm. « Le moisage ou pincement de mur » est la dernière née des techniques à votre disposition qui est une technique utilisée pour les ouvertures de grandes portées d’environ 4 mètres.

Elle demande à fixer de part et d’autre du mur porteur à ouvrir, des U à l’aide de tiges filetées. La complexité de ces techniques demande la présence d’un professionnel en bâtiment comme un mâcon qualifié et non un bricoleur.